vaccination

3 choses à savoir sur la vaccination du nourrisson

D’après la loi du 30 décembre 2017, onze vaccins contre trois auparavant sont obligatoires en France pour les enfants dès leurs premiers mois de vie et elle concerne ceux nés à partir du 1er janvier 2018. C’est une règle mise en place afin de mieux les protéger. Mais, il arrive que les parents se posent des questions à ce sujet, car ils entendent beaucoup de choses fondées ou non sur la vaccination. Si vous vous interrogez sur la vaccination de votre bébé, voici certaines choses à savoir sur le sujet.

La vaccination de son bébé, une étape vraiment obligatoire ?

Nombreux sont les parents qui appréhendent la vaccination de leur enfant en raison de la piqûre et des produits injectés dont ils voudraient tout savoir. Bien que l’inquiétude fasse partie du métier des parents, il faut savoir que la vaccination s’inscrit dans une politique de santé publique globale de protection.

En effet, le calendrier vaccinal et sa mise en œuvre sont décidés chaque année par le Ministère de la Santé, et des modifications sont apportées ou non par rapport à l’année précédente. Ces changements dépendent de l’évolution des maladies et des vaccins, de l’existence de nouveaux vaccins et de nouvelles connaissances scientifiques.

Ainsi, le calendrier vaccinal débute dès l’âge de 2 mois et il se poursuit dans la petite enfance pour offrir une protection complète à l’enfant et l’adulte à devenir. Sauf en cas de contre-indication médicale exceptionnelle et sérieuse, votre enfant doit être vacciné pour être admis en crèche, à la garderie, à l’école ou en colonie de vacances.

Les vaccins obligatoires du nourrisson en France

Comme mentionnés précédemment, les vaccins obligatoires pour les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018 en France se comptent au nombre de onze :

  • la diphtérie ;
  • le tétanos ;
  • la poliomyélite ;
  • la coqueluche ;
  • l’haemophilus B ;
  • l’hépatite B ;
  • le méningocoque de type C ;
  • le pneumocoque ;
  • la rougeole ;
  • les oreillons ;
  • la rubéole.

La fièvre jaune fait aussi partie des vaccins obligatoires pour les enfants de plus de 12 mois résidant en Guyane française. Sinon, il existe bien d’autres maladies contre lesquelles votre bébé peut être vacciné afin d’éviter les affections graves comme la varicelle ou encore la gastro-entérite.

Cependant, ces onze vaccins sont les plus importants, car ils concernent tous des maladies potentiellement mortelles pour l’enfant. Il n’y a que la rubéole qui n’est pas mortelle pour le nourrisson, mais elle l’est pour le fœtus notamment si une femme enceinte l’attrape.

Les effets secondaires possibles

Vous devez savoir qu’après chaque vaccination, des effets secondaires sont possibles aussi bien chez l’enfant que l’adulte et vous serez généralement informé à ce sujet. D’ailleurs dans la majorité des cas, ces effets sont modérés, bénins, voire habituels. L’inconfort ressenti est souvent d’ordre passager. Parmi les effets secondaires les plus courants, il y a :

  • la douleur locale ;
  • l’apparition de rougeur locale ;
  • la fièvre ;
  • les maux de tête ;
  • la nausée.

Concernant la fièvre, elle ne nécessite aucun traitement la plupart du temps. Mais dans le cas où elle est plus soutenue et cause de l’inconfort à votre enfant, vous pouvez toujours le soulager avec des médicaments. Toutefois, veillez à vous renseigner au préalable auprès de votre médecin ou d’une équipe de professionnel de la santé comme à la pharmacie à paris. D’ailleurs si votre nourrisson a de la fièvre pendant plus de 48 h ou s’il pleure de façon anormale, il faut consulter immédiatement un médecin ou un pédiatre.

Quelques conseils pour que la piqûre fasse moins peur

  • Tenez votre bébé en position verticale contre vous.
  • Offrez-lui de l’eau sucrée.
  • Si vous allaitez, donnez-lui une tétée afin de le détendre et pour qu’il réagisse moins à la piqûre.
  • Distrayez votre enfant avec un jouet en lui parlant ou en chantant.
  • Restez calme et positif pour éviter de l’inquiéter ou lui faire peur.

Pour toutes autres informations liées à la santé, consultez notre blog.